Interview : Sandra Bayer, organisatrice du 1er BarCamp à Sophia Antipolis

Rencontre avec Sandra Bayer à l'Open Coffee de Sophia AntipolisJeudi dernier, j’ai rencontré Sandra Bayer, chargée de communication à l’AGORA Einstein, à l’Open Coffee Club de Sophia Antipolis. Elle organise le premier BarCamp de Sophia Antipolis.
Sophia Antipolis est une grande technopôle. Elle grouille de startups, d’ingénieurs, d’entrepreneurs, d’étudiants, de passionnés, … et pourtant, c’est très calme en dehors des horaires de travail. Je tiens, tout de même, à rappeler certaines initiatives comme l’Open Coffee Club, les Mini Konf, … qui contribuent à dynamiser Sophia, mais un nouvel événement n’est pas de trop, bien au contraire!
Afin de découvrir la philosophie du Barcamp et ce qui a poussé Sandra à se lancer dans cette grande aventure, je lui ai proposé une petite interview qu’elle a gentiment acceptée.
Logo Barcamp Sophia-Antipolis

Camille Roux : Salut Sandra! Bienvenue sur mon blog. Merci de m’accorder un peu de ton précieux temps.
Tout d’abord, pourrais-tu te présenter en quelques mots? Quel âge as-tu? Peux-tu nous parler de ton parcours? ton travail? tes objectifs? tes passions?

Sandra BayerSandra Bayer : Plutôt merci à toi Camille de me « prêter » ces quelques lignes sur ton blog pour parler du BarCampSophiaAntipolis ! Je suis donc Sandra BAYER, j’ai 23 ans, je viens de terminer un Master 2 en communication à l’IAE de Nice. J’ai rejoint l’AGORA Einstein (société CARI) en mars dernier en tant que Chargée de Communication et je m’occupe surtout du développement de la web communication et de la mise en place du concept « BarCamp » à Sophia Antipolis. Mes objectifs portent sur des actions de grande envergure dans le domaine de la communication, de l’événementiel et de l’innovation. Au niveau de mes passions, je suis assez sportive, bientôt 12 ans de volley-ball derrière moi, et j’aime rencontrer des gens, participer à des projets, j’aime aussi beaucoup voyager.

CR : Comment t’est venue l’idée d’organiser un Barcamp sur Sophia?
Sandra BayerSB : L’idée de la mise en place d’un BarCamp à Sophia Antipolis est venue de l’AGORA Einstein, et notamment de la directrice Isabelle DENAYER, qui a beaucoup de flair en matière « d’innovation ». Nous pensons que la technopôle de Sophia Antipolis est en train de s’essouffler au niveau échanges et innovation NTIC en dehors des heures de bureau, nous avons trouvé que le concept était bien adapté pour participer, avec les autres initiatives (Mini Konf, OpenCoffee Club Sophia…), à donner un nouveau souffle de dynamisme à Sophia Antipolis.

CR : Mais au fait… C’est quoi un Barcamp exactement?
Sandra BayerSB : Un BarCamp c’est tout d’abord un concept international, né en Californie en 2005, qui a fait le tour du monde et de France.
C’est une journée rencontre entre individus (entrepreneurs, chercheurs, étudiants, amateurs et passionnés des NTIC) intéressés par une thématique NTIC, sous la forme d’ateliers participatifs, dans un cadre informel et détendu.
L’objectif : partager, échanger, discuter entre professionnels et/ou amateurs des NTIC, pour créer de nouveaux projets, recueillir des informations, rencontrer des personnes intéressantes, faire émerger de nouvelles, idées, créer des synergies. L’entrée est gratuite, l’atmosphère conviviale et détendue. Tout est fait pour favoriser la création, l’innovation et les synergies.

CR : Pourquoi avoir décidé d’organiser un Barcamp et pas un autre événement? Qu’est-ce qui te plaît dans le concept?
Sandra BayerSB : Ce qui est génial dans le concept BarCamp, outre le fait que l’entrée soit gratuite, c’est que tous les participants sont acteurs de l’événement. C’est le principe du Web 2.0 en réel, le principe du travail collaboratif, chacun rend service à l’autre. C’est également une opportunité de rencontres et de connexions dans un contexte le plus informel possible afin de préserver la liberté d’expression et d’action. Il y a déjà beaucoup de colloques, de conférences, de forums Networking sur Sophia, mais pas vraiment de lieux d’échanges où les participants donnent tous un peu de leur savoir au service d’une communauté.

CR : C’est quand? où? faut-il s’inscrire?
Sandra BayerSB : Le BarCampSophiaAntipolis (BarCampSA pour les intimes), c’est le samedi 20/06/09, à partir de 13h00, à l’AGORA Einstein (905, Rue Albert Einstein – Valbonne-Sophia Antipolis – parkings sur place). Selon l’usage, les inscriptions se font sur le wiki du BarCamp en indiquant votre nom, société/association, email, site web, centres d’intérêt pro et le sujet de discussion que vous souhaitez déposer (si vous en avez un), ou par email en indiquant les mêmes éléments.

CR : De quoi parlera-t-on lors ce tout premier Barcamp sophipolitain?
Sandra BayerSB : Le thème étant « l’identité numérique et l’e-réputation », nous parlerons d’identité numérique (les traces que nous laissons sur internet) notamment de l’identification sur internet, l’e-réputation (notre réputation sur internet) notamment du Personal Branding (marque personnelle), de blogs, wordpress, et plus largement des stratégies internet… Tout en sachant que le jour même, des sujets de discussion pourront être proposés !

CR : Dis-nous… pourquoi ce thème?
Sandra BayerSB : C’est un thème d’actualité qui touche l’ensemble des personnes utilisant internet que ce soit au niveau personnel qu’au niveau professionnel. Ce thème est en train d’exploser, beaucoup de monde se questionne sur comment gérer son identité et son image sur le net, comment éviter les pièges, comment saisir les opportunités en terme de communication on-line… D’autres personnes s’intéressent aux aspects plus techniques des outils qui permettent de gérer cette identité numérique et sa e-réputation… Nous avons pensé que, pour un 1er BarCamp, ce thème serait le plus approprié car il intéresse pas mal de monde. Le thème a même beaucoup intéressé une experte parisienne du Personal Branding (Fadhila Brahimi pour les connaisseurs) qui fera le déplacement !

CR : Pourrais-tu nous raconter comment se passe l’organisation d’un tel événement? Quand est née l’idée? Qui t’aide? Qu’est-ce qui est le plus compliqué? le plus simple?
Sandra BayerSB : En fait c’est compliqué à expliquer car le BarCamp est à la fois un événement organisé et non-organisé.
Organisé, dans le sens où nous fixons une date, un thème, un lieu, la logistique (les petites collations et le buffet qui vont vous régaler toute la journée !), nous recherchons également des sponsors et nous communiquons énormément pour faire connaitre l’événement.
Non-organisé, dans le sens où il n’y a pas vraiment de programme, pas vraiment d’intervenants… Tout se finalise le jour même en « Live ».
Le plus difficile, c’est de lancer l’événement car il n’est pas connu, il faut trouver et contacter tous les réseaux, se déplacer et communiquer sans relâche… il est aussi difficile de prévoir la logistique car on peut très bien avoir beaucoup de personnes qui viennent participer le Jour-J sans s’être pré-inscrite sur le wiki ou par email. C’est pour cela qu’il est préférable de se pré-inscrire !

CR : Que te reste-il à faire?
Sandra BayerSB : Je dois continuer à communiquer auprès de la presse et des réseaux, relancer ceux qui m’ont confirmé oralement et trouver encore d’autres sponsors !

CR : As-tu besoin d’aide? Comment pouvons-nous t’aider?
Sandra BayerSB : Oui !! Et je dirais même que c’est dans l’esprit du BarCamp que nous soyons plusieurs à organiser. Je ne suis pas seule, nous avons des partenaires (OpenCoffee Club Sophia, Ecce Vino, Eventex) et un sponsor Bloxx, qui croient beaucoup en le potentiel de l’événement et qui font beaucoup en terme de communication, de recherche d’autres partenaires… Pour les prochaines éditions du BarCamp, j’invite tous ceux qui sont intéressés pour participer à l’organisation (détermination de la thématique, de la date, communication, sponsoring, réseau…) à rejoindre le groupe Facebook BarCampSophiaAntipolis et le groupe Google du même nom ! Toutes les idées et bonnes volontés sont les bienvenues, le BarCampSA appartient à tout le monde.

CR : Que penses-tu de Sophia Antipolis aujourd’hui? Qu’est-ce qu’il manque encore à ton avis?
Sandra BayerSB : Comme je le disais, Sophia Antipolis est une formidable plate-forme d’innovation, de compétences, de technologies de pointe, nous avons la chance d’avoir cette technopôle et d’y travailler. Mais en dehors des heures de boulot, la grande dynamique de Sophia s’essouffle et cela ne bouge pas beaucoup. Il manquait des événements tels que le BarCampSA pour faire bouger un peu la technopôle qui fête quand même ses 40 ans cette année !

CR : Enfin, je ne peux m’empêcher de terminer cette interview par une question piège. A ton avis, il y aura combien de personnes? (je sais c’est méchant de faire ça ;-) )
Sandra BayerSB : Pour l’instant, il y a une 20 aine de personnes inscrites sur le wiki, quelques autres sur « l’événement » que j’ai créé sur Facebook, d’autres m’ont confirmé oralement… C’est difficile de prévoir. Pour cette 1ère édition, je pense qu’il y aura une 30 aine de personnes, mais le nombre peut encore varier le Jour-J !

CR : Allez, je vais être sympa, je vais te donner l’occasion de te venger. On inverse les rôles… as-tu une question à me poser?
Sandra BayerSB : Oui, j’en ai même 2 ! Qu’est-ce qui te plaît dans le BarCampSA ? Et…tu es déjà un peu impliqué dans cette 1ère édition du BarCampSA, aimerais-tu t’impliquer encore plus dans la 2nde édition ?

CR : Bien vu pour les questions!
Tout d’abord, qu’est-ce qui me plaît… Comme toi, je pense que Sophia manque de dynamisme. Cette technopôle est remplie de passionnés. Il est crucial qu’il y ait des événements comme le BarCamp qui permettent à ces personnes de se rencontrer, de réfléchir, d’échanger des idées et de créer ensemble. C’était exactement dans cette idée que je co-organisais les Intellicore Tech Talks, il y a un an. Donc, un grand bravo pour l’initiative, j’espère de tout cœur que ce nouveau rendez-vous remporte un franc succès. Vu ton dynamisme, j’ai aucun doute!
Ensuite, tu me demandes si j’aimerais m’impliquer plus. Ma réponse est oui, sans hésitation. Le BarCamp doit devenir un événement central de cette ruche à possionnés d’NTIC. En quoi puis-je t’être utile pour la seconde édition? Je me ferais, en tout cas, un plaisir de t’aider si c’est dans mes cordes.

Souhaites-tu ajouter quelque chose?
Sandra BayerSB : Venez nombreux à cette première édition, ne serait-ce que pour faire un tour et pour voir un peu comment cela se présente, ça ne coûte rien ! ;)

CR : Merci beaucoup Sandra! Encore bravo pour cette initiative!

Voici les coordonnées de Sandra si vous souhaitez la contacter:
Sandra Bayer
04.92.90.73.30
Email

  • http://WWW.teletech-int.com Emmanuel MIGNOT

    Bravo à Sandra et à son dynamisme.

    Je souhaite le plus grand succès (et le meilleur buzz) à ce nouveau membre de la famille des Barcamp français !

    Vous avez tout le soutien des barcampeurs dijonnais !

    Emmanuel Mignot

  • Midas Oracle NOT

    Bonjour,

    Il y a aussi un group LinkedIn.

    Je participerai a BarCamp Sophia.

    Best wishes,

    Chris Masse

  • http://www.doingenia.fr Denis Degioanni

    Très belle initiative, j’ai hélas du quitter le Barcamp avant la fin, mais je suis enthousisamé par cette première et attend avec impatience la prochaine édition

  • Ludovic de Pass

    Mon premier barCamp. Je suis resté jusqu’à la fin. Une organisation sans faille et je pense, un vrai succès: belle ambiance, beaucoup de monde, infos utiles… vivement le prochain et merci!

  • Pingback: Great people I met at the first BarCamp Sophia Antipolis 2009 | Midas Oracle .NET