Gagner sa vie sans « travailler »

Human Coders existe depuis 2 ans et demi. Dès le début, mon associé et moi avons fait le choix de privilégier notre mode de vie à une croissance sans limite de la société.
Dans un premier temps nous avons optimisé notre temps afin d’être les plus efficaces possibles jusqu’à atteindre le salaire que nous souhaitions, puis nous nous sommes libérés du temps progressivement. Aujourd’hui, nous ne travaillons que quelques heures par semaine et Human Coders conserve sa croissance !

Voici quelques principes de base que nous avons appliqués et qui pourront vous inspirer.

Les rêves

Souvent, l’idée que quelqu’un n’ait plus besoin de travailler est associé à la chance. Nous imaginons généralement que pour ne plus avoir besoin de travailler il faut :

  • Avoir touché un gros héritage
  • Avoir des parents très riches
  • Gagner au loto
  • Avoir trouvé par hasard LA bonne idée qu’on a revendu très cher à Google

J’aimerais vous montrer qu’on peut provoquer cette situation sans avoir besoin d’attendre d’avoir de la chance.

Quelques définitions

Je vous propose de faire le point sur quelques définitions avant de vous expliquer les concepts de base de notre méthode.

Travail

La mot travail a de multiples définitions.

Les origines du mot ne font pas rêver. « Travail » vient du latin « tripálĭum », un instrument de torture à trois poutres.

Pour certain le travail est une activité pour laquelle on est rémunéré. Pour d’autre, il s’agit d’activités contraignantes. Par exemple, avec cette dernière définition, une personne qui aime son métier pourrait considérer qu’elle ne travaille pas.

Qu’elle que soit la définition, notre objectif était de nous débarrasser le plus tôt possible de la partie contraignante (tâches répétitives, compta, administratif…). Ensuite, nous souhaitions continuer la démarche jusqu’à pouvoir nous consacrer seulement à l’essentiel.

Je vous invite à garder ces différents points de vue en tête durant la lecture de la suite de l’article.

Richesse

Etre riche est un objectif ou un rêve pour beaucoup. Avoir beaucoup d’argent permettrait à la fois d’obtenir de la sécurité (on peut subvenir à la plupart de ces besoins) et de la liberté (on peut faire beaucoup plus de choses).

J’aime beaucoup la définition de la richesse de Tim Ferris dans la semaine de 4 heures. Il propose de définir la richesse comme un bon compromis entre le temps et l’argent. On est riche lorsqu’on a assez d’argent pour profiter de son temps et assez de temps pour profiter de son argent.

Gagner du temps

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Je vais vous présenter la « boucle à gagner du temps ». Cette boucle vous fournira un cadre pour vous libérer du temps.
Dans cet article, je ne donnerai pas d’exemples de solutions que nous avons trouvées, ce sera l’objet d’un prochain article.

Cette boucle est composée de 3 étapes :

  1. Trouver la prochaine tâche à supprimer/réduire. Le choix est très subjectif. Il doit prendre en compte le temps que vous passez sur cette tâche, sa pénibilité et la facilité à trouver une solution pour s’en débarrasser.
  2. Se débarrasser de cette tâche. Je vous explique les 3 grands axes ci-dessous.
  3. Retourner à l’étape 1.

Comment se débarrasser d’une tâche ?

Il y a une solution par tâche. Cependant, par expérience, nous avons trouvé 3 catégories de solution :

  • Ne pas faire. C’est une option qu’on oublie facilement. Il est bon de se demander ce qu’on perd si on ne fait pas une tâche. Ca peut valoir le coup !
  • Automatiser. A utiliser pour les tâches répétitives. Y-a-t-il un outil, un service, un script qui pourrait faire le travail à votre place ?
  • Déléguer. Enfin il est possible de faire en sorte que quelqu’un le fasse à votre place. De manière classique, vous pouvez payer quelqu’un pour le faire. Vous pouvez aussi offrir de la visibilité, un service en retour…

Stabilité

Pour finir, il est important de prendre soin de créer un système stable. Il vous sera impossible d’avoir de la stabilité si les gens avec qui vous travaillez vous abandonnent, si les clients ne sont pas satisfaits, si votre site bugge…
Pour mettre en œuvre ce système, vous devrez faire les choses bien. Proposez un environnement le plus confortable possible à vos salariés et vos partenaires, fondez des relations de confiance avec vos clients…
Cette course au gain de temps, nous a finalement aidé à proposer toujours plus de qualité à nos clients. Curieusement, plus nos clients sont satisfaits, plus nous pouvons nous libérer du temps !

Aujourd’hui, je profite de ce temps libre, entre autre, pour accompagner des entreprises sur leur gestion du temps. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter.

Gagner sa vie sans "travailler" from Camille Roux
  • Article très cool ! Je retiens surtout trois choses :
    – l’origine de travail, je ne savais pas ^^
    – la définition de la richesse… le meilleur ratio temps/argent
    – ton approche très amélioration continue / GTD-esque de la gestion des tâches ;)

    J’ajouterais juste un autre tip. Quand tu commences une tâche (pour la première fois) tu te demandes si tu la refera. Si tu penses la refaire 2 fois, ça va, à partir de 3… Il faut envisager son automatisation, délégation, etc.

  • Dans le cas de Human Coders, vous avez eu la chance d’avoir votre travail récompensé.
    Comme beaucoup de devs, j’ai déjà vu un nombre incalculable des personnes super douées avec des projets super bien montés et pourtant pas les résultats.
    Peux être que le riche de Tim Ferris n’a pas conscience de sa chance…

  • Kevin sahin

    Je ne suis pas d’accord avec toi sur le fait qu’ils ont eu de la chance de voir leur travail récompensé.

    Pour moi il n’y a pas de facteur chance dans ce qu’ils ont fait, c’est simplement une réponse intelligente et pertinente a plusieurs problèmes bien réel.
    Déjà pour Human Coder News, qui est pour moi un peu le Hacker News français, c’était quoi l’alternative avant ?

    Ensuite la job board, ça répond a un réel besoin des développeur, de voir de vrai annonce, de qualité, sur des technos modernes.
    Les formations je n’en ai jamais fait, mais vu la réputation de leur formateur et le programme, ça a l’air super bien.

    Et a la limite, plus que tout ça, c’est surtout la création d’une communauté de dev/entrepreneur passionné, et cerise sur le gâteau ils ont su monétiser tout ça.

    Enfin bref je trouve ça un peu facile de parler de chance.

  • Il ne faut pas lire mon commentaire au premier degré !
    Bien sûr qu’il y a du travail, une adéquation avec des besoins, de la qualité… ai-je dis le contraire ?
    Par chance je ne veux pas dire un truc qui tombe du ciel, mais que la mayonnaise a pris.
    La plupart des succès ne sont pas prévisibles. Je ne pense pas qu’au jour 1 du Human coders, l’équipe s’imaginait là où ils sont aujourd’hui.