J’offre 1/2 journée de conseil en business !

Human Coders me permet d’avoir de plus en plus de temps libre. J’accompagne régulièrement des start-ups/PME dans leur croissance et je souhaite profiter de cette rentrée pour accélérer cette activité de conseil en business.

Je conseille en particulier sur le Business Model et les méthodologies pour le faire évoluer. Etant un vrai passionné d’entrepreneuriat, je m’intéresse aussi beaucoup à la technique, la vente, au growth hacking, au mode de vie des entrepreneurs… ce qui permet un champs d’action assez varié en fonction des situations.

Durant une durée indéterminée, je vais offrir 1/2 journée de conseil en business chaque semaine. J’en profiterai pour tester des techniques, me challenger sur de nouvelles problématiques…

Pour proposer votre entreprise, vous devez répondre aux critères suivants :

Vous :

  • êtes le/les dirigeants de la société
  • serez 100% disponible durant cette 1/2 journée
  • êtes sur Montpellier (ou pouvez vous déplacer)

La société :

  • a déjà une certaine activité (clients, chiffre d’affaire…)
  • a besoin d’accélérer sa croissance (en se diversifiant, en changeant de cible, en modifiant sa proposition de valeur…)

La sélection se fera principalement sur l’intérêt (totalement subjectif) que j’aurais pour la problématique et la société, ainsi que les possibilités de collaborations futures.

Pour proposer votre société, remplissez ce formulaire.

Enfin, dans le cas où votre entreprise ne serait pas sélectionnée, il reste toujours la possibilité de poser votre question, si elle est simple, sur le forum Pragmatic Entrepreneurs et surtout, de me contacter pour que je vous accompagne pour accélérer votre croissance.

Découverte de l’hypnose de rue

Je parle généralement d’entrepreneuriat sur ce blog. Vous vous demandez sûrement pourquoi j’ai décidé de vous parler d’hypnose de rue aujourd’hui. Il y a pourtant bien un lien !

L’entrepreneuriat, grâce aux semaines off, me permet d’avoir de plus en plus de temps libre. Etant curieux de nature, je profite de ce temps libre pour découvrir des domaines qui m’intéressent : j’ai intégré une troupe de théâtre d’improvisation, je me suis remis à la musique électro, j’ai lancé plusieurs side-projects… et récemment j’ai découvert l’hypnose de rue !

C’est une des découvertes les plus extraordinaires que j’ai pu faire, alors je voulais partager cette expérience avec vous.

Séance d'hypnose avec Ludovic

Les aprioris sur l’hypnose

L’hypnose est un sujet que les gens connaissent mal généralement. Il y a beaucoup de préjugés. Voici ceux que j’entends le plus :

L’hypnose, j’y crois pas…

Jusqu’à maintenant, j’associais plutôt l’hypnose à de la magie. Je pensais que cela devait être truqué, que les participants faisaient probablement un peu semblant. C’est un sujet sur lequel j’avais essayé de me renseigner rapidement, mais j’étais toujours tombé sur des vidéos de 3h d’un hypnotiseur bizarre qui essaye de relaxer avec un pendule, sur des sujets peu passionnants orientés médecine, sur des spectacles d’hypnoses assez flippants… mais rien de bien constructif.
En découvrant l’hypnose, je me suis aperçu qu’il y avait beaucoup d’écrits sur le sujet. De plus, il y a toute une éthique et une déontologie autour de l’hypnose de rue qui m’a plu et rassuré. Le respect de la personne reste une priorité. Le mieux est encore d’essayer !

Tu vas me faire faire la poule !

C’est assez incroyable de voir le nombre de fois où quelqu’un m’a dit ça. Une variante est « Ah, tu fais de l’hypnose ? Ne me regarde plus dans les yeux ! ». Si c’était aussi simple, ça se saurait. Tout d’abord, pour hypnotiser quelqu’un, la personne doit le vouloir. Elle reste consciente de tout ce qui se passe et il est impossible de l’amener à faire quelque chose qu’elle ne voudrait pas faire ou encore de l’hypnotiser par surprise.
De plus, le but du jeu de l’hypnose de rue est que l’hypnotisé et l’hypnotiseur passe tout les deux un bon moment. Une confiance doit s’installer entre les deux tout au long de l’expérience. L’hypnotisé repart détendu et content découvert cet état. L’hypnotiseur est récompensé par le plaisir de faire découvrir cette discipline peu connue.

Tu vas me faire faire des trucs et je ne m’en souviendrai même pas !

Là aussi, c’est loin d’être aussi simple… et heureusement ! Même s’il est possible d’obtenir de courtes amnésies (par exemple, amnésie du prénom), la personne se souvient de tout rapidement.

Mes débuts

initiation à l'hypnose de rue Il y a un mois, une amie m’a conseillé d’acheter la voix de l’inconscient. J’ai essayé des tests de suggestivité sur des amis et j’ai commencé à avoir quelques résultats (vous pouvez tester vous aussi sur des amis, c’est facile). Juste en leur parlant j’arrivais à les convaincre que leurs mains étaient comme aimantées. Leurs mains se rapprochaient sans qu’ils le veuillent vraiment. Rien que ça était déjà assez incroyable pour moi !

Ensuite, est arrivé le jour où j’ai réussi ma première catalepsie (main collée sur la tête). Je ne pensais pas vraiment que cela pourrait marcher si facilement, mais j’ai quand même essayé. En tentant d’y mettre la meilleure conviction du monde, j’ai suggéré à un ami que sa main été aimantée par sa tête puis une fois qu’elle a touché son front, qu’elle serait maintenant collée. Et là… ça marche !!! Mon « cobaye » n’arrive pas à décoller sa main pendant quelques secondes. J’avais l’impression de me découvrir des super pouvoirs !

Rencontre avec d’autres hypnotiseurs de rue

Enfin, il y a 2 semaines, j’ai fais une sortie sur Montpellier avec quelques hypnotiseurs rencontrés sur un forum. Ils m’ont donné des conseils. Je les ai vu à l’oeuvre sur des dizaines de personnes. J’ai pu tester différentes techniques. C’était passionnant. En plus, pour la première fois, j’ai « endormi » quelqu’un !

Seul petit regret, à la fin de la journée, je n’avais pas eu l’occasion de faire une session de A à Z. Soit j’avais fait des débuts d’hypnose avec des gens qui vivaient l’expérience pour la première fois, soit des inductions/suggestions plus avancées mais sur des gens très réceptifs. Merci aux hypnotiseurs qui étaient avec moi ce jour-là (Clara, Clémence, Raphael, Adrien, Fabien, Jimmy…).

Ma première hypnose « complète »

Afin de mettre en pratique tout ce que j’avais appris. J’ai invité une copine à manger le lendemain midi. On est allé dans un parc au calme l’après-midi. Il y avait un vent léger et un bruit de fontaine, bref, le cadre idéal pour une séance d’hypnose au calme. J’ai commencé les tests de suggestibilité… ça marche. Puis une catalepsie (main collée sur la tête)… ça marche. Je tente une induction rapide… ça passe aussi ! Une induction permet de mettre la personne dans un état de sommeil hypnotique, qu’on appelle transe. C’était la première fois que je réussissais l’enchainement et cela paraissait plutôt simple.

J’ai continué à tester d’autres suggestions, de plus en plus avancées… tout marche :

  • Baguette magique : chaque fois que j’utilise une baguette magique, elle retombe en état de sommeil
  • Changement de prénom : je lui donne un nouveau prénom et elle est convaincue de s’appeler comme ça
  • Roulette des prénoms : chaque fois que je lui demande son prénom, elle m’en donne un nouveau
  • Amnésie d’un chiffre : je lui fais oublier le chiffre 4, puis je lui demande de compter ses doigts et elles en trouvent 11
  • En pleine euphorie, je tente les hallucinations. J’arrive à lui faire croire qu’elle est transparente et même que je suis sa star préférée pendant plusieurs minutes !

Je ne croyais pas cela possible. Je ne pensais encore moins être capable de le faire. Et pourtant, c’est bien arrivé. J’ai même eu d’autres exploits cette semaine.

Et maintenant ?

J’ai encore beaucoup à apprendre. Je me lance de nouveaux défis régulièrement. Le dernier en date était d’arriver à hypnotiser un participant du Startup Weekend Aix et de lui faire croire qu’il s’appelle « Startup Weekend ». Défi réussi (moins de 5 min après le début de la session), voilà la vidéo :

Pour connaître les dates de nos prochaines sorties dans les rues de Montpellier, vous pouvez suivre notre page Facebook. Vous pouvez également suivre ma chaîne Youtube, pour voir mes autres vidéos.

A très vite dans les rues de Montpellier !

Pragmatic Entrepreneurs : le forum d’entraide des entrepreneurs

Logo Pragmatic EntrepreneursJ’ai le plaisir de vous annoncer le lancement de Pragmatic Entrepreneurs, forum d’entraide pour entrepreneurs et startupers.

Le but du site est de fournir un espace de discussion et d’échange aux entrepreneurs pour qu’ils puissent s’entraider, partager des bons plans, se rencontrer

Quelle est la vision ?

Je souhaite que Pragmatic Entrepreneurs soit un moyen très efficace d’obtenir de l’aide. Vous pouvez y parler d’entrepreneuriat, de business model, de lean startup, de marketing, de compta… Ce forum deviendra petit à petit une base de connaissances riche et facilement accessible à n’importe quel entrepreneur.
La qualité du contenu est au centre de mes préoccupations. Rapidement, une équipe de modérateurs m’épaulera pour faire appliquer quelques règles (pas de promo, pas de bullshit, pas de spam…).
Beaucoup de choses restent à faire. Ce forum doit devenir VOTRE forum. Parlons-en ensemble sur la catégorie meta.

Logo Pragmatic Entrepreneurs

Comment démarrer avec Pragmatic Entrepreneurs ?

Pour commencer, le mieux est d’aller sur le site et de se connecter pour profiter de toutes les fonctionnalités (favoris, lu/non lu, votes…).
Ensuite, je vous invite à lire et pourquoi pas, participer à des sujets tels que les vidéos ou les livres recommandés pour un entrepreneur.
Enfin, n’hésitez pas à aider quelqu’un, poser une question, partager un bon plan…

Comment les entrepreneurs font-ils aujourd’hui ?

Aujourd’hui, en dehors de leur propre réseau, les entrepreneurs passent généralement par des groupes Facebook (ex : French Startupers) pour discuter entre eux. Cependant, ces groupes sont secrets la plupart du temps et modérés avec plus ou moins d’attention. De plus, tous les messages sont en vrac et la recherche fonctionne pas très mal. Bref, il manquait quelque chose !

Vous aussi, devenez un Pragmatic Entrepreneurs en courant vous inscrire !

Comment j’ai autofinancé mes achats de livres business

Ce n’était pas un objectif, mais je me suis aperçu que j’étais récemment arrivé à complètement autofinancer l’achat de mes livres business, et cela, très simplement !

Il y a un an ou deux, j’avais écrit 2 articles (ici et ici) présentant quelques livres que j’avais beaucoup aimé. Puis, en novembre dernier, un article s’intitulant « Mon personal MBA » qui liste les livres que je conseille à toute personne souhaitant devenir entrepreneur ou s’intéressant à l’entrepreneuriat.

Affiliation Amazon livres BusinessCes articles, notamment le dernier, « Mon personal MBA« , ont bien plu et continuent à recevoir un trafic régulier. Je me suis alors inscrit au programme d’affiliation d’Amazon et j’ai mis des liens d’affiliations sur tous les livres de mes articles.

Depuis quelques mois, je gagne entre 20€ et 30€ chaque mois, ce qui me suffit à acheter les livres business que je souhaite lire. L’idée n’a rien de révolutionnaire, mais j’aime bien le concept de pouvoir commander gratuitement des livres en ligne en recommandant des livres que j’ai adorés.

Bonne nouvelle, j’ai découvert quelques livres très sympa ces derniers mois. Je vous en parle très bientôt ici. Bonne lecture !

 

J’ai désactivé mes notifications… et ça va !

Les notifications ont envahi mon téléphone, mon ordinateur… A chaque mail, chaque tweet, chaque message Facebook… une popup apparaissait. Comme beaucoup, j’étais devenu accro à ces notifications. Pendant longtemps, je n’ai pas osé les supprimer, me disant que cela ne me prenait pas beaucoup de temps et qu’il y aurait des notifications importantes dans le lot.

Au final, beaucoup étaient inutiles, d’autres peu urgentes. Les notifications pertinentes et importantes étaient rares… J’avais du mal à ne pas me jeter sur mon téléphone à chaque fois qu’il vibrait. J’ai fait le test de toutes les supprimer. Je voulais à nouveau pouvoir consulter mes mails quand je voulais sans être pris d’une irresistible envie de tout arrêter pour regarder ma boite mail chaque fois que la popup Gmail apparaissait.

Voilà comment je m’y suis pris et ce que cela a changé dans ma vie.

Comment s’y prendre ?

J’ai décidé de désactiver toutes les notifications à l’exception des textos et appels téléphoniques. Voici les changements que j’ai effectués :

iOS

  • Définir le style d’alerte à « Aucune » et désactiver « Afficher sur l’écran verrouillé » pour l’ensemble des notifications sauf Téléphone et Messages (dans Réglages > Centre de notifications)

Comment désactiver les notifications iOS sous forme de bannière

  • Désactiver le son et le vibreur pour l’ensemble des boites mails
  • Désactiver la répétition des alertes pour les messages
  • Désactiver les pastilles sur les applications où elles ne sont pas indispensables

Mac OS

  • Désactiver les pastilles sur les applications où elles ne sont pas indispensables
  • Passer le centre de notification en mode « Ne pas déranger »

Centre de notification Mac OS

YoruFukurou (Client Twitter)

  • Désactiver l’ensemble des notifications sonores et Growl (Preferences > Accounts)

Notifications YoruFukurou

Facebook

  • Désactiver les notifications sonores

Notifications sonores Facebook

Chrome

  • Désactiver les notifications sur le bureau (Paramètres > Afficher les paramètres avancés > Paramètres de contenu (section Confidentialité) > Notifications)

Comment désactiver les notifications Chrome sur le bureau

Les bonus

En plus de désactiver toutes ces notifications, j’ai réduit le nombre de mails reçus en :

  • Me désinscrivant systématiquement des newsletters non souhaitées
  • En utilisant unroll.me pour regrouper l’ensemble des mails peu importants dans un seul mail envoyé chaque matin

J’ai essayé également de diminuer le nombre d’appels reçus en :

  • Supprimant mon numéro de téléphone de ma signature mail et de mon blog
  • Mettant le téléphone de Human Coders sur répondeur en permanence et en invitant les clients à remplir un petit formulaire pour qu’on les rappelle.

Quels effets ?

Le premier jour, je regardais très souvent ma boite mail, Twitter, Facebook…
Ensuite, petit à petit, je me suis mis à moins les regarder. Comme je ne recevais plus de notifications, j’avais moins l’occasion d’y penser.
Au bout de quelques jours, un rythme de croisière s’est mis en place naturellement.

Aujourd’hui, je vais regarder mes mails, Twitter, Facebook… quelques fois par jour seulement. Je suis beaucoup moins interrompu ce qui me permet de bien mieux me concentrer et d’être moins stressé. Et le meilleur est que je n’ai eu aucun désagrément à désactiver mes notifications ! Je n’ai rien raté, rien perdu, rien su trop tard…

Bref, je vous recommande vivement de désactiver vos notifications… maintenant !