Découverte de l’hypnose de rue

Je parle généralement d’entrepreneuriat sur ce blog. Vous vous demandez sûrement pourquoi j’ai décidé de vous parler d’hypnose de rue aujourd’hui. Il y a pourtant bien un lien !

L’entrepreneuriat, grâce aux semaines off, me permet d’avoir de plus en plus de temps libre. Etant curieux de nature, je profite de ce temps libre pour découvrir des domaines qui m’intéressent : j’ai intégré une troupe de théâtre d’improvisation, je me suis remis à la musique électro, j’ai lancé plusieurs side-projects… et récemment j’ai découvert l’hypnose de rue !

C’est une des découvertes les plus extraordinaires que j’ai pu faire, alors je voulais partager cette expérience avec vous.

Séance d'hypnose avec Ludovic

Les aprioris sur l’hypnose

L’hypnose est un sujet que les gens connaissent mal généralement. Il y a beaucoup de préjugés. Voici ceux que j’entends le plus :

L’hypnose, j’y crois pas…

Jusqu’à maintenant, j’associais plutôt l’hypnose à de la magie. Je pensais que cela devait être truqué, que les participants faisaient probablement un peu semblant. C’est un sujet sur lequel j’avais essayé de me renseigner rapidement, mais j’étais toujours tombé sur des vidéos de 3h d’un hypnotiseur bizarre qui essaye de relaxer avec un pendule, sur des sujets peu passionnants orientés médecine, sur des spectacles d’hypnoses assez flippants… mais rien de bien constructif.
En découvrant l’hypnose, je me suis aperçu qu’il y avait beaucoup d’écrits sur le sujet. De plus, il y a toute une éthique et une déontologie autour de l’hypnose de rue qui m’a plu et rassuré. Le respect de la personne reste une priorité. Le mieux est encore d’essayer !

Tu vas me faire faire la poule !

C’est assez incroyable de voir le nombre de fois où quelqu’un m’a dit ça. Une variante est “Ah, tu fais de l’hypnose ? Ne me regarde plus dans les yeux !”. Si c’était aussi simple, ça se saurait. Tout d’abord, pour hypnotiser quelqu’un, la personne doit le vouloir. Elle reste consciente de tout ce qui se passe et il est impossible de l’amener à faire quelque chose qu’elle ne voudrait pas faire ou encore de l’hypnotiser par surprise.
De plus, le but du jeu de l’hypnose de rue est que l’hypnotisé et l’hypnotiseur passe tout les deux un bon moment. Une confiance doit s’installer entre les deux tout au long de l’expérience. L’hypnotisé repart détendu et content découvert cet état. L’hypnotiseur est récompensé par le plaisir de faire découvrir cette discipline peu connue.

Tu vas me faire faire des trucs et je ne m’en souviendrai même pas !

Là aussi, c’est loin d’être aussi simple… et heureusement ! Même s’il est possible d’obtenir de courtes amnésies (par exemple, amnésie du prénom), la personne se souvient de tout rapidement.

Mes débuts

initiation à l'hypnose de rue Il y a un mois, une amie m’a conseillé d’acheter la voix de l’inconscient. J’ai essayé des tests de suggestivité sur des amis et j’ai commencé à avoir quelques résultats (vous pouvez tester vous aussi sur des amis, c’est facile). Juste en leur parlant j’arrivais à les convaincre que leurs mains étaient comme aimantées. Leurs mains se rapprochaient sans qu’ils le veuillent vraiment. Rien que ça était déjà assez incroyable pour moi !

Ensuite, est arrivé le jour où j’ai réussi ma première catalepsie (main collée sur la tête). Je ne pensais pas vraiment que cela pourrait marcher si facilement, mais j’ai quand même essayé. En tentant d’y mettre la meilleure conviction du monde, j’ai suggéré à un ami que sa main été aimantée par sa tête puis une fois qu’elle a touché son front, qu’elle serait maintenant collée. Et là… ça marche !!! Mon “cobaye” n’arrive pas à décoller sa main pendant quelques secondes. J’avais l’impression de me découvrir des super pouvoirs !

Rencontre avec d’autres hypnotiseurs de rue

Enfin, il y a 2 semaines, j’ai fais une sortie sur Montpellier avec quelques hypnotiseurs rencontrés sur un forum. Ils m’ont donné des conseils. Je les ai vu à l’oeuvre sur des dizaines de personnes. J’ai pu tester différentes techniques. C’était passionnant. En plus, pour la première fois, j’ai “endormi” quelqu’un !

Seul petit regret, à la fin de la journée, je n’avais pas eu l’occasion de faire une session de A à Z. Soit j’avais fait des débuts d’hypnose avec des gens qui vivaient l’expérience pour la première fois, soit des inductions/suggestions plus avancées mais sur des gens très réceptifs. Merci aux hypnotiseurs qui étaient avec moi ce jour-là (Clara, Clémence, Raphael, Adrien, Fabien, Jimmy…).

Ma première hypnose “complète”

Afin de mettre en pratique tout ce que j’avais appris. J’ai invité une copine à manger le lendemain midi. On est allé dans un parc au calme l’après-midi. Il y avait un vent léger et un bruit de fontaine, bref, le cadre idéal pour une séance d’hypnose au calme. J’ai commencé les tests de suggestibilité… ça marche. Puis une catalepsie (main collée sur la tête)… ça marche. Je tente une induction rapide… ça passe aussi ! Une induction permet de mettre la personne dans un état de sommeil hypnotique, qu’on appelle transe. C’était la première fois que je réussissais l’enchainement et cela paraissait plutôt simple.

J’ai continué à tester d’autres suggestions, de plus en plus avancées… tout marche :

  • Baguette magique : chaque fois que j’utilise une baguette magique, elle retombe en état de sommeil
  • Changement de prénom : je lui donne un nouveau prénom et elle est convaincue de s’appeler comme ça
  • Roulette des prénoms : chaque fois que je lui demande son prénom, elle m’en donne un nouveau
  • Amnésie d’un chiffre : je lui fais oublier le chiffre 4, puis je lui demande de compter ses doigts et elles en trouvent 11
  • En pleine euphorie, je tente les hallucinations. J’arrive à lui faire croire qu’elle est transparente et même que je suis sa star préférée pendant plusieurs minutes !

Je ne croyais pas cela possible. Je ne pensais encore moins être capable de le faire. Et pourtant, c’est bien arrivé. J’ai même eu d’autres exploits cette semaine.

Et maintenant ?

J’ai encore beaucoup à apprendre. Je me lance de nouveaux défis régulièrement. Le dernier en date était d’arriver à hypnotiser un participant du Startup Weekend Aix et de lui faire croire qu’il s’appelle “Startup Weekend”. Défi réussi (moins de 5 min après le début de la session), voilà la vidéo :

Pour connaître les dates de nos prochaines sorties dans les rues de Montpellier, vous pouvez suivre notre page Facebook. Vous pouvez également suivre ma chaîne Youtube, pour voir mes autres vidéos.

A très vite dans les rues de Montpellier !

  • Cyril Bèle

    Marrant je me suis acheté le même bouquin la semaine dernière. On va voir ce que cela donne.

  • Intéressant je connaissais pas le bouquin et j’ai regardé un peu des ressources sur le net sur le sujet mais plus sur l’auto hypnose, tu t’y est essayé ?